CONDUCTEUR DES TRAVAUX

Le conducteur de travaux est le responsable technique, administratif et budgétaire d'un ou plusieurs chantiers de route, canalisation ou terrassement, depuis leurs préparations jusqu'à leurs livraisons.

Il prévoit et organise, à partir d'un dossier technique, les différents moyens (humains, matériels…) permettant l'exécution des travaux dans les meilleures conditions de délais, de sécurité, de qualité et de rentabilité.

Interlocuteur direct auprès des différents partenaires de l'acte de construire, internes à l'entreprise (bureau d'études ou des méthodes, service matériel, chef de chantier…) ou externes (maître d'ouvrage ou d'œuvre, fournisseurs, sous-traitants, services administratifs…), il est aussi amené à jouer un rôle commercial en complément du développement de sa fonction de "gestionnaire".

Objectif de la formation

Après le parcours du BTS, cette formation a pour objet de développer les compétences techniques, commerciales, de gestion et de management, nécessaires  à  la conduite des travaux de bâtiment.

 La formation en licence professionnelle a pour ambition de préparer aux multiples métiers de conducteurs de travaux dans les domaines aussi divers que le génie civil, les corps d’état secondaires, la réhabilitation.

Compétences
  1. Concevoir, construire et assurer la maintenance des routes, bâtiments, ouvrages hydrauliques ;
  2. Comprendre l'environnement de l'entreprise (économique, juridique, bancaire, financier et fiscal) ;
  3. Contrôler les impacts environnementaux des activités ;
  4. Faire le dimensionnement sommaire hydraulique et de structure des ouvrages ;
  5. Connaître la procédure de passation des Marchés Publics ;         
  6. Réaliser des travaux de topographie ;
  7. Utiliser les différentes technologies d'appareils topographiques ;
  8. Analyser un cahier des charges techniques ;                     
  9. Appliquer les méthodes et les outils en matière de sécurité et de gestion des risques ;
  10. Assurer la mise en conformité aux normes sécuritaires, environnementales et de  qualité en vigueur ;  
  11. Assurer l'entretien de la voie ferrée et des ouvrages d'art sur un réseau bien défini Assurer l'entretien des bâtiments          ;
  12. Assurer l'entretien préventif ;        
  13. Comprendre les dossiers d'appel d'offre ; 
  14. Elaborer un budget ;
  15. Faire appliquer les normes dans le domaine du génie civil ;
  16. Etudier le milieu, organiser les chantiers et contrôler l'exécution des travaux administratifs des travaux à exécuter ;
  17. Gérer les ressources humaines sur le chantier ;     
  18. Identifier les différents types de risques et leurs impacts sur la santé, l'environnement et les installations industrielles ;
  19. Assurer la Maintenance des installations industrielles ;
  20. Rédiger des plans et spécifications techniques ;
  21. Suivre des ratios en liaison avec l'activité ;
  22. Suivre les plannings et ratios métiers ;
  23. Superviser la collecte de déchets ;
  24. Travailler dans un environnement multiculturel ;
  25. Travailler en équipe ;
  26. Utiliser les outils OIMS (Système de Gestion de l'Intégrité des Opérations).

 

Profil terminal

A la fin de la formation, le licencié en Conducteur des travaux peut :

  • Préparer un chantier de route, canalisation, terrassement ;
  • Organiser la bonne exécution, suivre, réceptionner et clôturer un chantier de route, canalisation, terrassement ;
  • Réceptionner et clôturer un chantier de route, canalisation, terrassement ;
  • S’inscrire dans  une démarche commerciale pour un projet de route, canalisation, terrassement.

 

 

Métiers accessibles

Il peut exercer son activité :

  • dans des entreprises du secteur du bâtiment et des travaux publics, hors VRD et terrassements,
  • dans des sociétés publiques ou privées de construction et de gestion de logements,
  • chez un constructeur de maisons individuelles,
  • chez un maître d’œuvre.

Il peut prétendre à un emploi de chef de chantier, de conducteur de travaux ou de technicien de la construction.

Il est également amené à jouer un rôle commercial de plus en plus important (prospection, négociation...).

Poursuite d'études

Le licencié peut poursuivre ses études dans une école d’ingénieur ou de master professionnel en Génie civil.